La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Italien » Jeu 10 Mai 2018, 01:23

C'est une blague ? Sa candidature serait soutenue par Paris
http://www.jeuneafrique.com/558356/poli ... t_09052018
Italien
 
Messages: 91
Inscription: Ven 11 Avr 2014, 01:30

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Marc Beaufrère » Dim 13 Mai 2018, 07:32

Si c'est avéré, cela peut être une bonne nouvelle et signer la normalisation des relations France-Rwanda. Elle parle français ; on peut cependant effectivement être surpris, sachant ce qu'a fait Paul Kagamé pour éliminer le français du Rwanda. Affaire à suivre, on a parfois de bonnes surprises.
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 478
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Marc Beaufrère » Mar 22 Mai 2018, 07:37

Cela semble très sérieux, d'autres articles commentent cette actualité surprenante :

Pourquoi le Rwanda s’intéresse soudain à la Francophonie ?

France-Rwanda : la francophonie et la Tech au menu d’un rapprochement

Et un article plus polémique mais néanmoins instructif :
Le Rwanda tente un Cheval de Troie en Francophonie.

Enfin, un communiqué du CERMF qui condamne cette candidature sans ambiguïté :
Le CERMF condamne toute candidature rwandaise à la présidence de l’OIF
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 478
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Michel » Mar 22 Mai 2018, 21:56

-
Entre Jeune Afrique, journal réputé pour être toujours du bon côté du manche (ou, pourquoi pas, de la Manche comme dirait Marc), Afrik.com qui, dans cet article, roule pour Michaëlle Jean, et Mediapart, je penche cette fois-ci pour le journal d’Edwy Plenel.
Ou pour cet article d’un compatriote de la secrétaire générale sur le site du Journal de Québec :
http://www.journaldequebec.com/2018/05/ ... ean-dehors
Les francophones du monde entier n’ont-ils pas d’autre candidats à proposer ? Mais j'oubliais : ils n'ont pas la parole. Ce sont les chefs de gouvernement qui l'ont en la matière.
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 373
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Michel » Jeu 24 Mai 2018, 17:45

-
Dans l’édito international de l’émission Europe matin de Vincent Hérvouet, à l’occasion de la rencontre Paul Kagamé et Emmanuel Macron, cet extrait :
Ils vont parler du Rwanda, pays modèle, propre, connecté, bien éclairé. Une vraie caserne. Ils vont parler de la réforme de l’Union africaine que préside cette année Paul Kagamé. Et de Louise Muchi-Kiwabo, la ministre qui est le numéro deux du régime. Ils vont en parler en anglais, car Paul Kagamé ne parle pas un mot de français et ne veut pas que ses compatriotes le parlent, il en a supprimé l’enseignement. Ce qui est comique dans ce pacte faustien, c’est que le numéro deux d’une dictature qui a tout fait pour éradiquer le français dirige la Francophonie, à la place de Michelle Jean, qui était la représentante de la reine d’Angleterre au Canada. A ce niveau de perversité, on se demande si la diplomatie frise au génie ou si c’est la haine de soi qui continue ses ravages.

http://www.europe1.fr/emissions/vincent ... da-3660230
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 373
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Marc Beaufrère » Sam 26 Mai 2018, 10:20

Oui, on a du mal à comprendre la logique de cette décision. A tout le moins, si Mme Mushikiwabo doit être à la tête de l'OIF, soutenue en cela par le Ruanda / Rwanda, il semblerait logique que le français ne soit pas systématiquement éliminé de ce pays, et qu'il retrouve une place à l'école, et pourquoi pas dans l'administration.
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 478
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Marc Beaufrère » Dim 03 Juin 2018, 11:23

Décidément, la candidature rwandaise fait couler de l'encre. Aujourd'hui, je vous propose un autre son de cloche : la candidature Mushikiwabo permettrait de consolider la position du français dans la région des Grands Lacs et Macron aurait en fait un coup d'avance, en changeant la vision "ancien monde" de la francophonie :
Francophonie : que cache l'intérêt du Rwanda ?

La francophonie serait à réformer, placard doré pour des personnes qui y vivoteraient tranquillement. Tout cela serait à dynamiter et l'organisation à refonder pour la rendre plus efficace :
Francophonie, la courte échelle de Macron à Kagame
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 478
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Varlet » Dim 03 Juin 2018, 18:46

En ce qui concerne le deuxième article, corrigeons quelques erreurs :
- Le français est en recul au Ruanda pour des raisons politiques avant tout : la prise de pouvoir par une élite qui s'était réfugiée dans des pays anglophones voisins pendant le génocide de 1994 et qui est revenue au pays , soutenue par les Anglo saxons.

- Le français, aux dernières estimations, n'est absolument pas en recul dans de nombreux pays africains, bien au contraire. Nous avons déjà maintes fois traité la "renaissance" du français en Afrique sur ce blogue.

Le premier article est optimiste mais pourquoi pas ? Mais ne faudrait-il pas attendre des mesures concrètes du gouvernement ruandais, comme Marc l'a déjà suggéré, avant de prendre une décision aussi cruciale ?

Dans tous les cas de figure, l'OIF est en quelque sorte mise à nu : elle apparaît comme une organisation pesante, engluée dans le passé, incapable d'évoluer, avec des dirigeants surtout soucieux de leur (très riche) confort. Cette image est sûrement à nuancer car elle a su impulser des initiatives majeures, comme un plan de formation des enseignants de français en Afrique ou l'organisation de forums, toujours féconds par les rencontres initiées. Cependant, cela ne peut suffire aux francophones désireux d'aller de l'avant et qui supportent de moins en moins les frasques de ses responsables et ses lourdeurs administratives. M. Macron a raison de bousculer l'OIF mais utilise-t-il les bons moyens ?
Varlet
 
Messages: 163
Inscription: Jeu 10 Jan 2013, 12:51
Localisation: Chantraine ( Vosges )

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Marc Beaufrère » Sam 09 Juin 2018, 08:52

Encore un autre son de cloche, pertinent, sur "l'affaire Mushikiwabo", comme on peut l'appeler maintenant. Jean-Benoît Nadeau fait le point sur les pour et les contre de cette candidature. Mais une chose est sûre : l'importance que revêt cette affaire montre que la présidence de l'OIF est convoitée, ce qui n'était pas le cas auparavant. L'OIF devient un acteur reconnu de la coopération linguistique multilatérale.

Sain débat à l’OIF
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 478
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: La ministre rwandaise Mushikiwabo à la tête de l'OIF ?

Messagepar Marc Beaufrère » Mar 24 Juil 2018, 21:07

Un article de fond qui fait le point sur les deux candidates et leurs soutiens :
La guerre est déclarée pour prendre la tête de la Francophonie

Un autre article, de style plus pamphlétaire, et dont le titre annonce la couleur :
OIF : La francophonie a-t-elle encore un avenir
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 478
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Suivante

Retourner vers Afrique subsaharienne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron