Congo RDC

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

Congo RDC

Messagepar Italien » Ven 09 Mai 2014, 22:11

Le Congo RDC sera potentiellement le premier pays francophone au monde. Par contre il me semble que son Etat est fragile et son président est accusé d’être à la botte de l'Ouganda ou du Rwanda. Pouvez vous m'en dire un peu plus ?
Italien
 
Messages: 95
Inscription: Ven 11 Avr 2014, 01:30

Re: Congo RDC

Messagepar Julien » Sam 10 Mai 2014, 15:25

Effectivement le Congo-K (K pour Kinshasa, à dissocier du Congo-Brazzaville, pays voisin) peut, dans l'avenir, devenir le premier pays en nombre de francophones, cela à la condition que le pays sorte de ses multiples crises, s'alphabétise et que le français ne soit pas supplanté par l'anglais.

L'histoire du Congo-K est très complexe avec de nombreux intervenants extérieurs. Le pays a accédé à l'indépendance (ancienne colonie belge) en 1960. Cette indépendance s'ayant réalisée trop tot (il aurait fallu attendre quelques années pour avoir les premières promotions locales de diplomés), la décolonisation a été un naufrage avec une prise du pouvoir par Mobutu. Le régime de Mobutu s'est appuyé sur l'immense richesse du pays (le sous-sol du pays est un "scandale géologique" avec des réserves colossales de minerais (cuivre, cobalt, coltan, diamants, or, uranium et tout le tralala).

En parallèle, le Rwanda a connu une histoire tout aussi mouvementée avec en point d'orgue le génocide de 94. Ce génocide des Tutsi (minorité d'environ 15% de la population) par les Hutus a été discutée par ailleurs sur le forum (viewtopic.php?f=4&t=451).
Ce qu'il faut retenir sur le sujet qui nous intéresse, c'est que Kagamé est soutenu par l'Ouganda (qui a armé son mouvement), pays qui parle anglais et fait donc pencher Kagamé et le Rwanda vers l'anglais. Kagamé a utilisé le génocide comme "prétexte" pour piller la région du Kivu (est de la RDC), région qui contient énormément de réserves de coltan et de cobalt, métaux peu courants et stratégiques dans l'utilisation de nos techonologies. Indirectement, Kagamé est à l'origine de la chute de Mobutu avec les rebelles de Kabila père, aujourd'hui mort et dont le président actuel du Congo-K est le fils.
La question se pose de savoir jusqu'où Kabila est une marionnette de Kagamé et par extension à quel degré la langue française pourrait être menacée.

Personnellement, je ne suis neutre concernant la présence du français en RDC : d'un coté la vérité commence à émerger au sujet du Rwanda et peut jouer en faveur du français, de l'autre coté l'histoire nous a déja maintes fois démontré que rien n'est sur.
De plus, il se pourrait que la chute de la Centrafrique soit plus ou moins du aux agissements de Kagamé afin d'isoler encore plus la RDC, beaucoup de choses sont encore loin d'etre claires.

Le scénario le plus pessimiste pour moi serait un scénario où la RDC passe à l'anglais et prenne en tenaille l'Afrique Equatoriale avec le Nigéria de l'autre coté, on risquerait de se retrouver avec un gros bloc anglais.
Avatar de l’utilisateur
Julien
Administrateur
 
Messages: 86
Inscription: Ven 04 Jan 2013, 00:08

Re: Congo RDC

Messagepar Italien » Sam 10 Mai 2014, 16:34

Kagamé derrière la Seleka ?
Italien
 
Messages: 95
Inscription: Ven 11 Avr 2014, 01:30

Re: Congo RDC

Messagepar Julien » Dim 11 Mai 2014, 10:21

Oui, c'est une hypothèse qu'on ne peut pas exclure : http://www.agoravox.fr/actualites/inter ... cle-151157
Avatar de l’utilisateur
Julien
Administrateur
 
Messages: 86
Inscription: Ven 04 Jan 2013, 00:08

Re: Congo RDC

Messagepar Italien » Dim 11 Mai 2014, 12:42

C'est absolument inquiétant !
Italien
 
Messages: 95
Inscription: Ven 11 Avr 2014, 01:30

Re: Congo RDC

Messagepar Michel » Dim 11 Mai 2014, 15:28

Eh oui, quand on ne connaît pas du tout la situation de l'Afrique des Grands Lacs, on a peine à imaginer qu'un si "petit" pays ait une telle influence sur ses voisins situés à l'Ouest de son territoire. Ce pays apparaît d'autant plus petit qu'il est situé très près de l'Équateur. En effet l'illusion des projections cartographiques (d'une sphère sur un plan) fait que l'Afrique paraît sous dimensionnée par rapport au Groënland.
Ce thème a déjà été abordé ici : viewtopic.php?f=5&t=277
En fait le Rwanda a une superficie de 26 000 km2, la Belgique 31 000 km2.
Et la Belgique, petit pays également, a été au XIXème siécle, un court moment, à cause du charbon et de l'acier, la deuxième puissance industrielle du monde.
Comme quoi le lien entre la superficie et la puissance n'est pas toujours automatique. Regardez Venise, Singapour, Hong Kong...

À ces considérations, il faut ajouter 1/ le voisinage du Kivu (c'est le fameux scandale géologique avec le Katanga) : Le Rwanda est situé sur les bords du lac du même nom. Et 2/ le jeu des grandes puissances. Les choses ont certes changé depuis le Traité de Berlin de 1885, mais l'Afrique est toujours sous influence.
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 377
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09


Retourner vers Géopolitique et francophonie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron