Cartographie : l'illusion des projections

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

Cartographie : l'illusion des projections

Messagepar Julien » Mer 11 Déc 2013, 00:16

Aujourd'hui, j'aimerais attirer votre attention sur un phénomène ne concernant pas directement la francophonie. Les cartes font partie de la vie de tous les jours et jouent un rôle important dans l'acquisition personnelle de la vision du monde et des pays. Et pourtant ce rôle majeur est largement sous-estimé car les cartes les plus répandues font appel à la projection Mercator qui est totalement obsolète et erronée suivant certains critères. Voici la définition des principales projections, vous allez comprendre tout de suite le problème de ce biais cognitif...

Projection Mercator :
Je cite directement Wikipedia :
La projection de Mercator est une projection conforme, c’est-à-dire qu'elle conserve les angles (plus précisément les angles conformes). L'inévitable étirement Est-Ouest en dehors de l'équateur est accompagné par un étirement Nord-Sud correspondant, de telle sorte que l'échelle Est-Ouest est partout égale à l'échelle Nord-Sud. Une carte de Mercator ne peut couvrir les pôles : ils seraient infiniment hauts. La projection de Mercator entraine donc des déformations sur les distances.


Un exemple : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... ection.jpg

Pour résumer, si la projection Mercator se prête très bien à la navigation maritime, elle est loin d'exceller dans la réelle représentation des pays du monde et notamment de leur "taille" (superficie). Comme indiqué auparavant, la projection va avantager les pays se situant proches des pôles et va "réduire" les pays situés à l'Equateur. Le fait que les pays occidentaux se soient imposés a donc imposé cette projection qu'on peut voir via de nombreuses cartes que ce soit dans une école ou encore à la télé, etc. En plus, ces pays occidentaux font partie des pays "avantagés" et n'aident donc pas à changer la donne.

Il existe un indice pour indiquer les "déformations" induites par ce fonctionnement, c'est l'indice de Tissot. Sur la carte suivante, l'aire réelle de chaque cercle est la même : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... oj.svg.png

Projection Gall-Peters :
Afin de remédier au problème posé par la projection Mercator, une autre projection a été proposée : Gall-Peters. Cette projection conserve totalement les aires mais déforme les formes en écrasant les pays situés aux pôles. Elle a donc également ses propres inconvénients.
Voici un exemple : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/34/Gall–Peters_projection_SW.jpg

Une comparaison mercator / Gall-Peters : http://i.imgur.com/7YFteui.jpg
Gall-Peters est en vert tandis que Mercator est définie par les bordures noires.

On voit clairement le biais cognitif induit par Mercator et il devient facile de comprendre pourquoi on peut dire par exemple qu'il est possible d'inclure l'Europe dans le Brésil, comparaison qu'on a souvent du mal à faire sur la carte Mercator. L'Australie est 3 fois plus grande que le Groenland en réalité alors que les surfaces seront similaires dans Mercator. Le ratio est encore pire pour l'Afrique qui sera de 14 pour 1 dans la réalité.

Projection Triple-Winkel :
Un compromis est possible avec la projection Triple-Winkel ou Robinson par exemple.


Voici une comparaison des trois projections présentées sur le continent africain : http://i.imgur.com/AOzGCcf.jpg
Comme je l'évoquais plus haut, le continent africain est, avec l'Amérique du Sud, le grand oublié de la projection Mercator et je suis presque certain que la "petitesse" de ce continent dans la projection Mercator influe sur l'esprit des gens qui ne manqueront pas de comparer l'Afrique à leur propre pays ou continent. Dans la réalité, l'Afrique est un continent "'immense" avec de nombreuses surfaces désertes, peu peuplées ou bien encore peu connues (comme en RDC).
Avatar de l’utilisateur
Julien
Administrateur
 
Messages: 86
Inscription: Ven 04 Jan 2013, 00:08

Re: Cartographie : l'illusion des projections

Messagepar Michel » Sam 21 Déc 2013, 19:38

Deux réponses sur la taille apparente du continent africain.
Comme à Sciences-Po, je pratique le balancement circonspect, le plan en deux parties.

1/Le continent africain apparaît sur les cartes plus petit qu'il ne l'est en réalité :

a/ Si on additionne les surfaces des États-Unis, de l'Argentine, de l'Inde, de l'Europe occidentale et de la Chine et si on compare cette somme avec le continent africain, on voit qu'il les contient toutes. Ici :http://carlitablog.blogspace.fr/991386/Nouvelle-carte-Prevision-d-evolution-de-la-densite-de-la-population-mondiale/
Le continent africain est donc plus grand qu'on ne l'imagine intuitivement.

b/ Effectivement sur les planisphères Mercator, ce continent, pour nous européens, apparaît plus petit qu'il ne l'est en réalité, impression néanmoins atténuée par le fait qu'il est au centre. Pour les Américains, qui ont des planisphères qui s'arrêtent à l'Oural et placent le continent américain au centre, l'Afrique apparaît encore plus petite qu'elle ne l'est, puisqu'elle est sur le côté.

2/ Le continent africain apparaît sur les cartes à une taille normale, c'est à dire correspondant à la réalité.


a/ C'est le cas de la projection de Fuller, très utilisée aux Nations-Unies, ici : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fuller_projection.svg
Leur drapeau d'ailleurs s'en inspire.

b/ Lorsque je vivais en Alaska, j'étais un habitué des voyages circumpolaires en réalisant des va-et-vient avec la France via Copenhague. Le pilote disait rituellement : Nous survolons actuellement le Groënland et cela durait trois quart d'heure maxi. Personne n'aurait eu l'idée d'imaginer dans l'aéronef que l'on aurait pu traverser l'Afrique de long en large dans le même temps. Comme quoi l'Afrique apparaissait (virtuellement) à sa taille normale.
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 377
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Re: Cartographie : l'illusion des projections

Messagepar Julien » Dim 22 Déc 2013, 15:08

Pour rebondir sur votre réponse, voici une image tweetée par le correspondant de la BBC : https://twitter.com/Doylebytes/status/4 ... 2219844608 Cette image reprend le même principe que la première image que vous donnez mais est nettement plus lisible je trouve.

Je ne connaissais pas la projection de Fuller. D'après la page wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Projection_de_Fuller), il s'agit d'une projection sur un icosaèdre et donc s'approche plus d'une sphère que d'une carte en 2D.
Une autre idée qui me vient par rapport à ces histoires de projection est qu'on perçoit nettement mieux sur ces projections le fait que l'eau recouvre 75% de notre planète.

Voici un autre lien intéressant pour avoir la "taille réelle" d'une zone, d'un pays par rapport à la projection mercator : http://mapfrappe.com/?show=14866 J'ai mis sur ce lien, les contours de la France mais libre au lecteur de prendre les contours d'une autre zone.

J'aime beaucoup votre anecdote sur la traversée du Groënland qui illustre parfaitement la différence entre représentation et "ressenti personnel".
Avatar de l’utilisateur
Julien
Administrateur
 
Messages: 86
Inscription: Ven 04 Jan 2013, 00:08

Quelle taille fait réellement votre pays par rapport aux aut

Messagepar Marc Beaufrère » Jeu 10 Sep 2015, 13:59

Nous avions discuté de la déformation induite par les représentations des pays sur un planisphère. Par coïncidence, le titre d'un article du Monde a attiré mon attention : "Quelle taille fait réellement votre pays par rapport aux autres ?". Cet article développe l'argument abordé sur ce site, à savoir que les pays près des pôles ont une représentation sur planisphère qui les rend plus grands que ceux situés près de l’équateur. Là où ça devient amusant, c'est qu'ils nous donnent l'adresse d'un comparateur : The True Size. On peut y déplacer des pays pour les superposer avec d'autres, le pays s'étire ou se réduit selon où on le dirige. Cela nous permet de comparer ce qui est comparable. Ainsi on se rend compte que le Canada, la Chine et l'Inde suffisent à peine à recouvrir toute l'Afrique. J'ai fait le test inverse : il m'a fallu le Tchad, le Niger, la RDC, la Mauritanie et le Mali pour recouvrir toute l'Europe, sans la Russie, mais jusqu'à la Laponie, mer baltique, RU et Irlande inclues. La RDC à elle seule, recouvre presque toute l'Europe de l'Est (Ukraine inclue). Le Gabon est de la taille de la Roumanie. L'Australie recouvre toute l'Europe mais pas la Scandinavie. Cela donne des ordres de grandeur. Si vous avez du temps à perdre, vous savez ce qu'il vous reste à faire...
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 506
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)


Retourner vers Géopolitique et francophonie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron