Marc RP 77 : semaine de la langue française 2019

Modérateurs : Michel, Varlet, Marc Beaufrère

Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
Messages : 518
Inscription : lun. 07 janv. 2013, 13:54
Localisation : Carrouges (Orne)
Contact :

Marc RP 77 : semaine de la langue française 2019

Message par Marc Beaufrère » mar. 19 mars 2019, 21:32

Cette année est celle de la parution du rapport quadriennal sur la langue française par l'OIF. Les informations s'y trouvant sont enfin lues ! Je me plaignais il y a 4 ans de cela que les chiffres sur le français restaient inconnus. Ils ne le sont plus et de nombreux articles s'en font l'écho. On retrouve toujours cette propension à se comparer à l'anglais comme s'il y avait une compétition pour la première place : oui le français progresse, mais l'anglais aussi. Et alors ? On devrait bouder notre plaisir en tant que francophone ? Certainement pas, il y a d'ailleurs pléthore d'articles se faisant écho des 300 millions de francophones dont 235 millions d'utilisateurs quotidiens. On est loin des soit-disant 80 millions de locuteurs "généreusement" calculés par les pessimistes de la langue française en ajoutant la population de la France, de la Belgique wallone, de la Suisse romande et du Québec, sans oublier les quelques dizaines de milliers de locuteurs en voie de disparition de la Louisiane, dont l'évocation permet de se morfondre un peu plus sur le déclin de la langue française. Eh bien non, on peut se réjouir, le français est la langue qui progresse le plus vite, et est solidement ancrée en Afrique. D'ailleurs, c'est devenu une langue africaine revendiquée par de nombreux pays.

Voici donc une sélection d'articles qui font le point sur la situation actuelle du français, à l'occasion de la parution du rapport :
L'avenir réjouissant de la langue française(L'Express)
Quelle est la place de la langue française dans le monde ? (La Nouvelle République)
La langue française dans le monde, états des lieux et perspectives (actualitte)
Pour ceux qui sont abonnés à La Croix (ce n'est pas mon cas) :
La francophonie en plein essor mais suspendue à la scolarisation en Afrique
Je pense qu'on retrouve ce même article là :
La francophonie en plein essor mais suspendue à la scolarisation en Afrique
Extrait :
"Très clairement, nous ne sommes pas actuellement dans une situation où se réalisera le scénario optimiste", qui prévoit 747 millions de francophones d'ici à 2070, lâche M. Wolff.

"En revanche, une hypothèque est levée: l'anglais ne remplacera pas le français en Afrique", tranche l'expert. "Aucun pays ne laisse à penser qu'il va passer à l'anglais comme langue d'enseignement, au lieu du français".

De même, il est "peu probable" que les langues nationales africaines se substituent au français. "Même dans les pays africains où les langues nationales progressent, les études révèlent que le nombre de francophones progressent également: on a besoin du français pour communiquer entre Africains francophones n'ayant pas la même langue nationale", explique M. Wolff.

En fait, le problème du français serait plutôt qu'il est victime de son succès: en Afrique et surtout au Moyen-Orient, il existe une "demande non satisfaite" de personnes voulant apprendre le français, comme le montre l'engouement pour les universités francophones au Maghreb.
En Afrique, la pratique du français est en progression (Le Monde)
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey

Répondre

Revenir à « Francophonie institutionnelle »