Miroirs français d'excellents sites Anglo-Américains

Membres d'ALF publiez ici (Ce forum est ouvert à tous)

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

Miroirs français d'excellents sites Anglo-Américains

Messagepar PiBon » Sam 21 Mar 2015, 14:58

Bonjour
Il est de merveilleux sites scientifiques en langue anglaise, tels que Hyperphysics http://hyperphysics.phy-astr.gsu.edu/hbase/hph.html,
Webelements http://www.webelements.com/ , the Orbitron http://winter.group.shef.ac.uk/orbitron/ .
Je déplore le fait que n'en existent pas des sites miroirs en français. La qualité de ces sites en langue anglaise est un appel à bien des étudiants du monde entier à préférer l'anglais au français.
Je souhaite que soient lancées des pétitions auprès de nos ministres de l'éducation nationale et de nos universités pour que de tels sites aient au moins leur équivalent en français.
Autrement, il faudra se résoudre à ce que le français soit langue de science éteinte.
PiBon
 
Messages: 1
Inscription: Sam 21 Mar 2015, 14:30

Re: Miroirs français d'excellents sites Anglo-Américains

Messagepar Marc Beaufrère » Dim 22 Mar 2015, 12:34

Je ne connais pas bien l'état du domaine scientifique en France, mais pour rebondir sur ce que vous dîtes, sans doute faudrait-il faire des assises de la francisation / langue française en sciences pour faire un bilan des besoins. Il pourrait y avoir une sorte de colloque pilotée par le ministère de la Francophonie en association avec celui de l'Enseignement Supérieur, il faudrait pour cela que les ministres en question soient au fait des enjeux. (au ministère de la Culture, les dernières déclarations de Fleur Pellerin sont affligeantes à ce niveau)

Pouria Amirshahi parle, dans son rapport cité sur notre forum, du besoin impérieux d'une revue scientifique qui permettrait aux scientifiques francophones de publier ailleurs que dans les publications anglophones, il y aurait sans doute beaucoup à faire par ailleurs. L'enjeu est, dans tous les cas, de permettre l'épanouissement professionnel en français des scientifiques francophones. C'est un enjeu linguistique mais aussi économique car apprendre l'anglais est devenu vital dans certaines carrières en France mais cela se fait au détriment de l'approfondissement du coeur du métier, la science. C'est donc un handicap concurrentiel face aux scientifiques déjà anglophones.

Puisque c'est la première fois que je vous y lis, je profite de ce message pour vous souhaiter la bienvenue sur ce site !
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 446
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)


Retourner vers Forum ALF

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron