La francophonie en France dans une société duale

Pour faire part d'observations, de réflexions, ouvrir le débat.

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

La francophonie en France dans une société duale

Messagepar Michel » Mar 26 Fév 2013, 14:50

Pour reprendre le texte sur mon hypothèse basse (dans ce même forum ici : viewtopic.php?f=5&t=81), j'imagine, dans le futur, la situation de politique-fiction suivante : si le français comme langue persiste en France, nous serons, dans le pire des cas, car ce n'est pas bien entendu ce que je souhaite, en présence d'une société duale : entre ceux qui maîtriseront la langue et ceux qui la maîtrisont de moins en moins. À ce sujet est paru, il y a déjà quelque temps, en Décembre 2012, dans Marianne, un article très intéressant sur le « parler banlieue » qui constitue précisément un handicap pour ceux qui veulent quitter la banlieue :
Le langage des cités, un facteur d'exclusion (http://www.marianne.net/Le-langage-des- ... 24877.html)

Voir aussi dans le même Marianne, un article plus ancien, de 2009 : Ces enfants et ces jeunes gavés de «globish» (http://www.marianne.net/Ces-enfants-et- ... 82565.html)

La suite ici : http://lavoixfrancophone.org/la-francophonie-en-france-dans-societe-duale/
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 359
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Retourner vers Débats et réflexions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron