II.4) Table ronde (fin d'après-midi)

Le 13 octobre 2014 a eu lieu au Sénat une journée d'études sur les 20 ans de la loi Toubon en présence de nombreuses personnalités (Jacques Toubon, Catherine Tasca, Pouria Amirshahi...), vous trouverez ici un résumé des principales interventions

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

II.4) Table ronde (fin d'après-midi)

Messagepar Marc Beaufrère » Lun 20 Oct 2014, 11:56

Pouria Amirshahi, député de la 9e circonscription des Français établis hors de France, auteur d'un rapport sur la Francophonie remis à François Hollande en début d'année et intitulé : « Pour une ambition francophone » (synthèse disponible sur notre site)

L'intervention a été contrainte à tenir en 5 minutes (un comble pour le rapporteur d'un superbe texte sur la Francophonie), même si elle a heureusement un peu dépassé. P. Amirshahi est donc allé à l'essentiel, en énumérant quelques mesures phares. Il a notamment expliqué que :
- il ne servait à rien de faire des projets autour de la francophonie si l'on n'était pas capable de créer une revue scientifique francophone, pour donner de la lisibilité aux travaux en français et faire un appel d'air.
- Il faudrait mettre en place un visa francophone, notamment pour faciliter la mobilité des chercheurs
- Il faut recentrer l'action sur les pays authentiquement francophones dans les domaines économiques
- Il a attiré l'attention sur les prérogatives de l'ARPP (autorité qui se charge de veiller à l'application de la loi dans le domaine de la publicité) : il a parlé de « veille inattentive » ou de manque de moyens. Il a conséquemment appelé à un renforcement de ses prérogatives.
- Dernière mesure phare : il n'y a pour lui pas de sens à parler de francophonie en France si l'on n'inclue pas les écrivains francophones non-français dans les épreuves du baccalauréat de français. Cela donnerait une conscience pratique de la francophonie et du fait que la France n'est pas la francophonie à elle toute seule.

Jean-Marc Lévy-Leblond, physicien et essayiste, a commencé à développer un argumentaire très intéressant et a été vivement applaudi. Comme pour les intervenants précédents, son intervention a été beaucoup trop courte eut égard à ce qu'il aurait pu apporter au débat.

Il a souligné à juste titre que l'anglicisation correspond à une déculturation des milieux scientifiques, notamment dans les sciences dures (physique, mathématiques...). C'est sans doute l'un des arguments forts de cette journée d'étude et il a reçu de nombreuses approbations de la salle.
Ceux-ci « ne reconnaissent pas la puissance de la langue » et il y a une trop faible représentation de la philosophie et des sciences humaines dans leur formation.
Bien souvent, les néologismes scientifiques sont traduits d'un « anglo-saxon douteux », ils sont de mauvaises traductions [car l'outil langagier n'est à la base pas maîtrisé, ce qui veut dire que le concept auquel il se réfère est imparfaitement maîtrisé et délimité]. Cela nuit à la transmission du savoir.
Par conséquent, il paraît urgent de revoir la formation et l'évaluation des scientifiques pour inclure une formation philosophique et littéraire. A ce titre, M. Lévy-Leblond a fait remarquer qu'il était anormal que des thèses d'état puissent être écrites en anglais.

Je n'ai malheureusement pas pu profiter de l'intervention de Mme Fleur Pellerin qui a clôturé la journée, car j'ai dû partir. Espérons qu'elle prenne la mesure de l'enjeu et des possibilités en lien avec notre langue.
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 498
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: II.4) Table ronde

Messagepar Marc Beaufrère » Lun 20 Oct 2014, 13:27

Message de service :
Pour maintenir la progression arithmétique des parties (1, 2, 3 ...), j'utilise la fonction création de réponse pour la maintenir en l'état.
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 498
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)


Retourner vers Journée d'étude : les 20 ans de la loi Toubon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité