II.3) François Taillandier

Le 13 octobre 2014 a eu lieu au Sénat une journée d'études sur les 20 ans de la loi Toubon en présence de nombreuses personnalités (Jacques Toubon, Catherine Tasca, Pouria Amirshahi...), vous trouverez ici un résumé des principales interventions

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

II.3) François Taillandier

Messagepar Marc Beaufrère » Lun 20 Oct 2014, 11:49

François Taillandier nous a livré son point de vue d'écrivain, dans une intervention contrainte à la brièveté et intitulée "La langue française au défi". Son intervention était très juste et bien sentie. Il a su mettre des mots sur des tendances de fond.
Tout d'abord, il a rappelé la nécessité d'une loi, mais a ajouté que celle-ci venait à l'appui de la responsabilité individuelle et collective. Elle ne s'applique pas si nous ne nous en emparons pas.
Pour lui, les Français sont atteint d'un syndrome maniaco-dépressif en ce qui concerne la relation à leur langue. A la fin du XIXe siècle, les Français étaient plein de « certitude, de morgue et d'auto-suffisance ». Les élites internationales se faisaient une gloire de parler français ; cela correspondait aussi à une période de colonisation. On moquait alors le parler petit-nègre et les langues régionales.
Aujourd'hui, la tendance est inverse. François Taillandier y voit un aspect positif cependant : « quand on ne peut plus avoir bonne conscience, nous sommes obligés de réfléchir. »
Nous sommes passés par une phase de dépréciation qui correspond à l'émergence d'un monde multipolaire. Les années 60 correspondent à une remise en cause de ce qui incarne la tradition et l'autorité, ce qui s'est accompagné d'une critique de la langue française. Au moment de la loi Toubon, en 1994 donc, on définissait la langue française comme "réac, rétrograde" et sa défense comme un "combat d'arrière-garde". F. Taillandier remarque avec amertume qu'« on nous apprend » alors également que c'est « une langue élitiste, jacobine et sexiste ».
Quelques remarques très justes concernant la défense du français aujourd'hui : « c'est une cause qui ne va plus de soi » « nous avons la charge de la preuve » et « il y a un coefficient du passéisme » qui s'applique à notre langue.
« Puisqu'il faut constamment se justifier » lorsque nous défendons le français, F. Taillandier donne quelques arguments. L'un d'eux m'a bien plu : c'est le besoin d'un socle commun. A ce titre, il estime que le refus des règles de l'orthographe, la volonté d'écrire phonétiquement sans se conformer aux règles orthographiques, sont des « refus du code commun ». On écrit comme on le veut, sans se soucier de la réception de ce qu'on écrit, sans se soucier d'utiliser un code commun avec son interlocuteur. L'individualisme version langagière ?
Il cite à ce titre le livre de François-Xavier Bellamy : « Les Déshérités » dont le thème est l'absence de transmission au sein de notre société, oubliant ce qu'il a coûté à nos prédécesseurs pour obtenir les libertés et accumuler le savoir que nous avons à notre disposition aujourd'hui.
M. Taillandier a terminé sa brillante mais trop courte intervention en expliquant que lorsque l'on défend sa langue, on ne défend pas un coffre-fort, mais on pratique l'ouverture de soi (la maîtrise de sa langue et du langage étant la condition pour cela).
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 435
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)

Re: II.3) François Taillandier

Messagepar Marc Beaufrère » Lun 20 Oct 2014, 13:28

Message de service :
Pour maintenir la progression arithmétique des parties (1, 2, 3 ...), j'utilise la fonction création de réponse pour la maintenir en l'état.
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 435
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)


Retourner vers Journée d'étude : les 20 ans de la loi Toubon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron