Présentation (à lire en premier]

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

Présentation (à lire en premier]

Messagepar Michel » Mar 09 Sep 2014, 10:32

-
Comme pour le rapport de Pouria Amirshahi sur la Francophonie, je présente le rapport de Jacques Attali.

Le rapport est visible ici en pdf sur le site de France Diplomatie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/promotion-de-la-francophonie-et-de/actualites-et-evenements-lies-a-la/actualites-2014-de-la-francophonie/article/remise-du-rapport-de-m-jacques

Même principe que pour le rapport précédent. Il ne s'agit pas d'un résumé : j'ai simplement reporté ici des notes de lecture qui correspondent à des informations que je ne connaissais pas. Elles ont, en particulier, attiré mon attention, par le fait qu'elles viennent en écho avec les discussions déjà amorcées dans ce forum.

En fait, je n'ai pas lu ce rapport. Je l'ai écouté, après avoir transcrit le texte en fichier audio (9 heures 50...), et ai effectué la prise de notes en me livrant en même temps à d'autres activités.
Cette prise de note s'est faite avec un second baladeur en mode dictaphone. Les fichiers audio obtenus ont été convertis en fichiers texte.

Ce rapport comporte 246 pages. Les notes de lecture correspondent à un texte de 25 pages.

La synthèse, en tête du texte original, a déjà été rapportée par Marc ici :
http://www.lavoixfrancophone.org/forum/viewtopic.php?f=4&t=545

Je commence par une revue de presse sur les différentes réactions qui ont suivi la parution du rapport le 26 Août 2014. En particulier celles de :
1/ Damien Soupart : Il attribue à Jacques Attali des réflexes louis-quatorziens, à savoir dirigisme et gallocentrisme.
2/ Pouria Amirshahi : moins de "commerce", plus d'égalité entre les cultures francophones. Je m'attendais à mieux dans sa missive envoyée à Jacques Attali.

Ce rapport a un côté stratosphérique, bien dans la veine attalienne ; les associations de défense de la langue française n'y sont pas mentionnées : sont-elles négligeables à ce point ? Mais je ne boude pas mon plaisir car j'y ai appris beaucoup de choses.
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 375
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Retourner vers Notes de lecture : Rapport sur la francophonie de Jacques Attali

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron