5/ Conclusion : vers une francophonie durable

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

5/ Conclusion : vers une francophonie durable

Messagepar Michel » Mar 09 Sep 2014, 00:14

CONCLUSION : VERS UNE CROISSANCE FRANCOPHILOPHONE DURABLE

Dès 2020, une politique économique francophilophone pourrait créer ou maintenir 360 000 emplois en France, et bien plus (autour d’un million en 2050) dans les décennies suivantes.

La France a vocation à être un acteur majeur au sein de deux zones intégrées : l’Union européenne et le monde francophone. C’est bien un enjeu stratégique pour une France forte sur la scène internationale, à l’image du Royaume-Uni qui se considère comme partie intégrante tant de l’Union européenne que du Commonwealth. Appartenir pleinement à une union francophone et soutenir la diffusion de la langue française dans le monde est moteur de croissance durable et de création d’emplois pour la France et pour les autres pays francophones. Négliger cette dimension linguistique identitaire, c’est prendre le risque de sortir du jeu de l’économie mondiale, sur les terrains du numérique, de la recherche, des échanges, ou encore du tourisme. Le français a un gigantesque potentiel et une grande fragilité : il est urgent de prendre conscience de la dimension économique de cet atout linguistique dont la France dispose.

A Paris, le 25 août 2014
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 375
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Re: 5/ Conclusion : vers une francophonie durable

Messagepar Michel » Mar 09 Sep 2014, 13:07

Message de service :
Pour maintenir la progression arithmétique des parties (1, 2, 3 ...), j'utilise la fonction création de réponse pour la maintenir en l'état.
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 375
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09


Retourner vers Notes de lecture : Rapport sur la francophonie de Jacques Attali

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron