4a/ Propositions : Synthèse

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

4a/ Propositions : Synthèse

Messagepar Michel » Mar 09 Sep 2014, 00:11

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS
(texte intégral)

Proposition n° 1 : Renforcer les politiques d’intégration par l’apprentissage du français aux étrangers non francophones, en France.

Proposition n° 2 : Soutenir le développement du réseau de la Mission laïque française, groupe privé regroupant des écoles homologuées par le ministère de l’éducation nationale.

Proposition n° 3 : Favoriser l’émergence d’un nouveau groupe privé d’écoles en français.

Proposition n° 4 : Favoriser la création d’écoles maternelles francophones partout dans le monde.

Proposition n°5 : Adapter l’offre du CNED aux évolutions sociologiques et technologiques, en le rapprochant du ministère des affaires étrangères.

Proposition n°6 : Structurer une offre de FLOTs francophones interactifs et diplômants.

Proposition n°7 : Développer l’offre d’apprentissage du français professionnel au sein des instituts français, des alliances françaises et des groupes français privés dans les pays émergents.

Proposition n°8 : Apporter un appui aux systèmes éducatifs d’Afrique francophone, dans le cadre de programmes accordant au français toute sa place.

Proposition n°9 : Former plus de professeurs de français pour enseigner le français dans les pays francophiles et francophones.

Proposition n°10 : Distribuer aux écoles francophilophones des pays en développement des manuels scolaires et logiciels.

Proposition n° 11 : Promouvoir l’apprentissage du français par la musique et le cinéma.

Proposition n° 12 : Enseigner la musique francophone.

Proposition n°13 : Transformer le bac de français en bac francophone.

Proposition n°14 : Développer les partenariats entre écoles de commerce, de médecine et d’ingénierie dans l’espace francophone.

Proposition n°15 : Rendre l’obtention d’un visa étudiant quasi-automatique pour les boursiers francophones ayant obtenu le droit de poursuivre leurs études en France.

Proposition n° 16 : Créer un Netflix francophone.

Proposition n° 17 : Construire des salles de cinéma dans les pays francophilophones en contrepartie de la diffusion de films francophones.

Proposition n° 18 : Lier l’obtention d’une aide du CNC au sous-titrage du film en 5 langues.

Proposition n°19 : Développer une appétence pour les films français partout dans le monde en mettant en place un programme d’éducation cinématographique dans les lycées français et les filières bilingues.

Proposition n°20 : Promouvoir l’offre culturelle francophone.

Proposition n° 21 : Soutenir l’exception culturelle francophone.

Proposition n°22 : Faire des alliances françaises et des instituts français les ambassadeurs du tourisme en France.

Proposition n° 23 : Réduire les délais d’obtention des visas touristiques.

Proposition n°24 : Créer un festival francophone au niveau mondial et y associer les acteurs français du tourisme.

Proposition n°25 : Créer un site internet de promotion du tourisme en pays francophones.

Proposition n°26 : Mettre en place une politique industrielle francophone, dans le domaine des technologies numériques.

Proposition n°27 : Mettre en place une politique industrielle francophone, dans le domaine des services à distance.

Proposition n°28 : Mettre en place une politique industrielle francophone, dans le secteur de la transition énergétique.

Proposition n°29 : Mettre en place une politique industrielle francophone, dans le domaine biomédical et pharmaceutique.

Proposition n°30 : Développer les initiatives de recherche et développement communes entre pays francophones européens et pays francophones en développement et mettre en place un système de brevetage commun.

Proposition n°31 : Développer les initiatives de recherche partenariale public-privé entre pays francophones.

Proposition n°32 : Faciliter la collecte et la mobilisation de l’épargne des pays francophones d’Afrique.

Proposition n°33 : Revoir les conventions bilatérales, homogénéiser les systèmes de retenus à la source, et éviter les risques de paiement afin de mettre en place une zone d’échanges d’affaires intégrée.

Proposition n°34 : Mettre en place une politique industrielle francophone, dans le domaine des infrastructures.

Proposition n° 35 : Renforcer une industrie minière francophone.

Proposition n°36 : Inciter les grands groupes français et le Comité Colbert à la création d’un site Internet de vente de produits français et relancer le label « origine France garantie ».

Proposition n°37 : Utiliser les entreprises françaises au Maghreb pour donner des exemples de collaborations entre entreprises de ces quatre pays.

Proposition n°38 : Créer un forum des affaires francophilophones.

Le présent forum est partant pour s’y associer

Proposition n°39 : Instituer une rencontre annuelle des ministres de l’économie des pays de l’OIF.

Proposition n° 40 : Développer le VIE dans les pays francophones prioritairement.

Proposition n°41 : Faire en sorte que les étudiants qui viennent étudier en France (dans le cadre d’échanges ou de cursus complets) repartent en ayant appris le français et la culture française.

Proposition n° 42 : Créer une carte « Compétence et talents francophones ».

Proposition n°43 : Faciliter les échanges de jeunes talents du secteur privé, pour tisser des liens personnels et favoriser les liens commerciaux.

Proposition n°44 : Créer une plateforme numérique recensant les étudiants ayant suivi une partie de leur scolarité dans un lycée français de l’étranger ou dans une université française ou francophone.

Proposition n°45 : Charger les ambassades et consulats du suivi des diasporas francophones non-françaises, en lien avec les autres ambassades, notamment les ambassades libanaises.

Proposition n° 46 : Institutionnaliser un réseau des « influenceurs francophones ».

Proposition n° 47 : Renforcer l’intégration de l’OHADA (Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires) dans le domaine du droit des affaires et envisager un élargissement géographique de son périmètre.

Proposition n° 48 : Soutenir l’initiative des Nations Unies pour le développement du droit des marchés de construction d’infrastructures publiques, afin de diffuser le droit napoléonien de la commande publique.

Proposition n°49 : Diffuser la connaissance du droit continental et des avantages qu’il représente pour les entreprises françaises et francophones.

Proposition n°50 : Réorienter l’envoi d’experts internationaux français vers les secteurs stratégiques, producteurs de normes pour les activités économiques.

Proposition n°51 : Mettre en place un guichet pour les francophones dans les aéroports des pays francophones, à l’instar de ce qui se pratique actuellement pour l’espace Schengen.

Proposition n°52 : Etablir une position commune des pays francophones lors des négociations commerciales ou environnementales mondiales.

Proposition n°53 : Transformer à terme l’Organisation internationale de la Francophonie en Union économique francophone.
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 376
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09

Re: 4a/ Propositions : Synthèse

Messagepar Michel » Mar 09 Sep 2014, 13:19

Message de service :
Pour maintenir la progression arithmétique des parties (1, 2, 3 ...), j'utilise la fonction création de réponse pour la maintenir en l'état.
Lao-Tseu, repris par Lénine, puis par Churchill : Là où il y a une volonté, il y a un chemin.
Michel Godet : La bonne prévision n'est pas celle qui se réalise mais celle qui conduit à l'action pour, éventuellement, empêcher qu'elle ne se réalise.
Avatar de l’utilisateur
Michel
 
Messages: 376
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 16:09


Retourner vers Notes de lecture : Rapport sur la francophonie de Jacques Attali

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron