Dissection des fondements d'une culture

Pour faire part d'observations, de réflexions, ouvrir le débat.

Modérateurs: Michel, Marc Beaufrère, Varlet

Dissection des fondements d'une culture

Messagepar Julien » Dim 22 Déc 2013, 23:53

Par rapport à ce sujet et les messages y répondant : viewtopic.php?f=4&p=451#p451 je me pose la question suivante :

A niveau de développements égaux, est-ce que les gens adhèreront plus facilement à une culture en particulier ? Est-ce qu'il y a des facteurs intrinsèques aux cultures qui font que certaines seront plus suivies que d'autres ?

Cette question entraîne comme corollaire :
Est-ce que la culture américaine ne disposerait pas de certains avantages inhérents à ses fondements qui lui permet de mieux se propager ?

Je me pose ces questions car j'ai l'impression que la culture américaine fait appel à des procédés auquel l'être humain répondra plus facilement. On sait tous que certains procédés employés dans le monde de la publicité solliciteront les gens sans avoir leur consentement comme par exemple les publicités subliminales.

Je trouve que la culture hollywoodienne, pour une grande majorités des films, fait appel aux instincts primaires de l'homme avec notamment :
  • la violence, la présence du sang, les meutres, etc.
  • le sexe, je trouve qu'on voit de plus en plus de présence de sexe dans les séries américaines. Certaines séries récentes sont truffées de scènes de nus. J'ai par exemple l'impression que tous les personnages femmes dans "Game of Thrones" se dévoilent à un moment ou l'autre !
  • longues séquences d'actions, jamais un temps mort.

Il est certain, pour moi, que les gens adhèreront plus à ces "ficelles" qu'à un film où il faut réfléchir ou même avec de longs passages silencieux. Je suis persuadé d'ailleurs que les gens aujourd'hui seront moins attirés par un film avec de longs temps "morts" qu'avant.

Une citation d'Albert Einstein me vient à l'esprit :
Les États-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation.


Peut-être qu'on peut trouver une explication dans le passé des Etats-Unis qui a connu une création atypique (colonisation, etc.).

J'ai du mal à trouver mes mots pour exprimer mes idées, ma réflexion en est au tout début du processus et je suis ouvert à toute piste d'exploration !
Avatar de l’utilisateur
Julien
Administrateur
 
Messages: 86
Inscription: Ven 04 Jan 2013, 00:08

Re: Dissection des fondements d'une culture

Messagepar Marc Beaufrère » Mer 05 Fév 2014, 18:14

Hier, j'ai regardé un téléfilm sur France 3, qui s'appelle "Famille d'accueil" ; c'est une série avec Virginie Lemoine qui campe une maman d'une famille d'accueil. J'ai trouvé ça très bien, je ne connaissais pas.
Il m'est venu plusieurs réflexions :
- j'avais l'impression d'être dans une phase de sevrage par rapport aux films américains type Hollywood : toutes les phrases n'amenaient pas une répartie (pour se casser, pas de réaction impulsive, pas de violence. A chaque fois que je m'attendais à une répartie type, elle n'arrivait pas, d'où l'impression de sevrage.
- au final, je me suis dit que la série misait sur l'intelligence du téléspectateur : les personnages sont vraiment réalistes, les parents adoptifs donnent des conseils de bon sens (je pense que pour des parents ou des profs, ça donne de bons exemples), sont avisés. Alors évidemment, le problème c'est que personne ne gagne, il n'y a pas de sauveur de l'humanité, de redresseur de tort superhéros ("objection votre honneur!") et pas de répartie irréaliste dans la vraie vie ("avec tout le respect que je vous dois, Monsieur le Président, je vous dis merde")

L'avantage des films ou séries américaines, c'est que c'est grand public, et qu'en général ça ne développe pas les capacités dont on a besoin dans la vraie vie : patience, nuance, prudence, réflexion. On a plutôt des vérités spirituelles simplistes, de la répartie à répétition pour ne laisser aucun temps mort. Bref, c'est un concentré asséné avec urgence, tellement la captation des téléspectateurs est importante. Ce que je peux reprocher aux séries américaines, ou à leurs films (mais pas toujours), c'est que bien souvent ça ne reflète pas la réalité et qu'il y a une impression de violence, sans trop savoir d'où elle vient. Dans un autre genre, j'ai beaucoup regardé les Simpsons, mais avec le recul, je trouve ça très abêtissant, et je ne m'en rendais pas compte sur le moment.

Les avantages de la culture américaine sont pour moi la puissance industrielle d'Hollywood, et l'étendue de leur marché : plus de 300 millions d'habitants dont une grosse proportion très solvable...!
"Une langue, c’est un dialecte qui possède une armée, une marine et une aviation" - attribué à Lyautey
Avatar de l’utilisateur
Marc Beaufrère
Administrateur
 
Messages: 478
Inscription: Lun 07 Jan 2013, 13:54
Localisation: Carrouges (Orne)


Retourner vers Débats et réflexions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron