Revue de presse 4 : L'anglomanie des élites courtisanes

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.
Smileys
:D :) ;) :( :o :shock: :? 8-) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :geek: :ugeek:
Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés
Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet: Revue de presse 4 : L'anglomanie des élites courtisanes

Revue de presse 4 : L'anglomanie des élites courtisanes

Message par Michel » Mar 05 Fév 2013, 00:50

Olivier Magny, dans un article sur Atlantico (http://www.atlantico.fr/decryptage/paris-est-elle-vraiment-capitale-arrogance-et-hostilite-comme-pensent-financial-times-et-victoria-beckham-olivier-magny-625883.html?page=0,0), intitulé "Paris est-elle vraiment la capitale de l'arrogance et de l'hostilité", montre les raisons qui ont contribué à faire de Paris la "capitale du conformisme et de la bien-pensance".
Je cite :
"Les pouvoirs qui demeurent en France sont en effet tous concentrés à Paris. Mais ils relèvent principalement d'une gestion territoriale : le pouvoir financier réel est à Londres et à New York, le pouvoir politique à Bruxelles, etc. Le lustre lié aux postes de pouvoir parisiens s'étiole lorsque l'on comprend que le pouvoir n'est plus à Paris. Les postes proposés sont donc des postes de gestion, pas de pouvoir. Cela draine une certaine population, qui est certes plus "éduquée", mais qui est également une population qui accepte cet état de fait. Paris n'est plus une ville de contestation politique ou culturelle; elle est au contraire devenue une capitale du conformisme et de la bien-pensance."
La suite ici :http://lavoixfrancophone.org/langlomanie-des-elites-courtisanes/

Haut

cron